Combattre la calvitie : et si nous options pour les remèdes naturels ?

Qui n’a jamais eu peur de perdre ses cheveux ? Heureusement que la calvitie est une pathologie qui se traite facilement. Nous pouvons consulter un médecin qui prescrira des médicaments contre la perte de cheveux. Mais le mieux est de recourir à des remèdes naturels !


Mieux comprendre la perte de cheveux

La perte d’une cinquantaine à une centaine de cheveux par jour est considérée comme une chute normale, selon les médecins et dermatologues. Ils chutent généralement pour laisser leur place à des repousses. Vous pouvez remarquer, en peignant vos cheveux, une chute assez importante et passagère. Sachez qu’elle peut être due à différentes causes, comme le changement de saison, les changements hormonaux, le stress et beaucoup d’autres raisons.

Les personnes les plus touchées

La chute de cheveux est fréquente chez les femmes, mais peut aussi concerner certains hommes. Certains facteurs qui touchent fréquemment la population féminine sont à l’origine de ce problème. Vous pouvez noter les contraceptifs, les traitements hormonaux et les changements hormonaux dus à la grossesse. Mais il faut aussi noter certains facteurs communs de perte de cheveux chez les femmes et hommes, dont le stress, les facteurs saisonniers, le mauvais cholestérol et la prise de certains médicaments.

Différentes formes de chute de cheveux

Appelé calvitie, ce phénomène peut apparaître sous différents types. Il peut être plus important chez certaines personnes, de telle sorte que la chevelure a tendance à se clairsemer. Nous allons citer ci-dessous les différentes formes de problèmes de perte de cheveux :

  • L’alopécie androgénétique : plus fréquente chez les femmes, il s’agit d’une pathologie due à l’accélération anormale de la pousse de cheveux. Il se peut, dans ce cas, que vous souffriez d’une surproduction d’androgènes, ce qui donne lieu à une chevelure courte et très fine.
  • Perte de cheveux passagère : comme son nom l’indique, le problème peut ne durer que pendant quelques semaines ou mois. Mais vous n’aurez pas à vous inquiéter si vous remarquez une chute abondante, car les repousses seront immédiates. La chute passagère peut survenir après une fausse couche, un accouchement, un IVG ou une forte fièvre.
  • Chute durable et diffuse : c’est une chute importante de cheveux concernant l’ensemble de la tête. Divers facteurs peuvent entraîner ce problème, notamment l’état dépressif, certains régimes alimentaires, le diabète et la carence en zinc, fer calcium ou magnésium.
  • Chute légère : à la suite de colorations, du défrisage ou des permanentes, vous pouvez remarquer que vos cheveux sont cassants et tombent.


Les traitements naturels, remèdes sans dangers

Quels que soient les causes et le type, sachez qu’

il existe des remèdes naturels contre la calvitie

. Vous pouvez les utiliser pour être à l’abri des effets secondaires des traitements médicamenteux.

Avantages avec les traitements naturels

Au lieu d’acheter des médicaments qui sont souvent onéreux, pourquoi ne pas miser sur les solutions naturelles ?
Intéressons-nous aux diverses bonnes raisons d’utiliser les solutions naturelles contre la perte de cheveux :

  • Elles nous permettent de faire des économies, sachant que ces remèdes naturels sont moins coûteux.
  • Elles nous protègent contre les effets secondaires des médicaments, pour ne citer que les maux de tête et les démangeaisons.
  • Elles sont faciles à appliquer. Quelques gestes vous suffiront pour bien utiliser ces remèdes naturels.

Remèdes naturels : différents types

Pour traiter une chute de cheveux à l’aide des solutions naturelles, vous pouvez choisir entre les masques, compléments alimentaires, huiles à appliquer, jus et d’autres. Nombreux sont les produits naturels que vous pouvez utiliser pour en finir avec la perte de cheveux. Citons, à titre d’exemple, le jus d’oignon, l’huile de coco, le vinaigre de cidre, le romarin, l’huile de ricin, le miel et la levure de bière. Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires renfermant une quantité
importante de magnésium, de zinc ou de vitamine B6 pour avoir une belle chevelure à l’abri de chute.


Traitements médicaux, solutions présentant des effets secondaires

Certains types de traitements médicaux sont très couteux et ne sont pas efficaces à 100 %. Prenons, par exemple, le cas de la greffe de cheveux qui n’est efficace que sur une petite surface. Or, cette solution médicale requiert une assez lourde intervention sous anesthésie locale.

Traitement médical de l’alopécie androgénétique

Pour traiter l’alopécie androgénétique, le médecin prescrit le monoxidil. Ce produit médicamenteux agit en favorisant la pousse des cheveux. Le patient peut constater une légère repousse, mais il ne sera pas protégé contre les effets secondaires du médicament.

Parmi les effets négatifs de ce médicament sur la santé, nous ne pouvons pas ignorer les désagréments, comme les irritations locales, les démangeaisons, l’érythème et la sensation de brûlure. Vous pouvez également souffrir de réactions allergiques.

Le patient peut aussi ressentir, quelques jours suivant la prise du monoxidil :

  • Une baisse de la tension artérielle,
  • Une douleur au niveau du thorax,
  • De vertiges,
  • De maux de tête,
  • De troubles de la vision.

Notez que les effets secondaires du monoxidil peuvent aller jusqu’à l’hépatite, aux calculs rénaux et à certaines réactions
allergiques, à savoir le gonflement du visage, les éruptions cutanées, la rhinite et la rougeur généralisée.

Traitement médical de la calvitie masculine

Le finastéride est un médicament permettant de venir à bout de la calvitie masculine, mais il présente des effets négatifs sur la santé et le bien-être du patient. Les femmes ne peuvent pas non plus utiliser ce produit médicamenteux, pour en finir avec leur problème de chutes de cheveux.

Chez les hommes, le finastéride peut entraîner, dans environ 20 % des cas, l’impuissance sexuelle. Si vous prenez ce médicament, vous risquez aussi de souffrir d’autres troubles sexuels, comme :

  • l’éjaculation anormale,
  • la gynécomastie,
  • les douleurs au niveau des testicules,
  • la diminution de volume de l’éjaculation.

Un homme prenant le finastéride pour traiter une chute de cheveux peut, par ailleurs, souffrir d’une baisse de libido et un problème d’érection, et ce, même après l’arrêt du traitement.

Les traitements médicamenteux sont contre-indiqués en cas de présence de lésions du cuir chevelu. Ils sont également interdits chez les sujets moins de 18 ans et les seniors de plus de 65 ans. Les femmes enceintes ne peuvent pas non plus les utiliser.

Par contre, n’importe qui peut utiliser en toute facilité les remèdes naturels contre la perte de cheveux tout en profitant pleinement de leurs bienfaits !

Auteur de l’article : La rédac' Essentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *