Robot tondeuse : tout ce qu’il faut savoir

Actuellement, la domotique touche le domaine ménager, dont l’entretien du jardin, plus précisément la tonte de la pelouse avec le robot tondeuse. Cet appareil exécute tous les travaux de tonte en toute autonomie, sans besoin de la surveillance ni la présence de l’homme.

Le système de fonctionnement du robot tondeuse

Le robot tondeuse constitue l’évolution de la catégorie tondeuses à batterie. Fonctionnant par batterie lithium-ion, il se dote d’une grande performance lui permettant de tondre jusqu’à 6 000 m² de surface pour certains modèles. Dans le cas où le niveau de la batterie s’affaiblit, il a la capacité de revenir tout seul dans sa station de base pour se recharger. Le temps de recharge dure environ une heure. La station de chargement est livrée avec la batterie à l’achat.

En ce qui concerne la zone de tonte, elle est délimitée par un fil périphérique qui sera fixé au ras du sol à l’aide des piquets ou enterré.

Quant à la fréquence des tontes, l’appareil fonctionne tous les jours mais il peut être programmé selon les heures convenables à son propriétaire, tenant compte de la grandeur de la pelouse. A titre d’exemple, une pelouse de 1000 m²nécessite à peu près 15 heures de tonte par semaine, à répartir par 2 heures par jour ou par nuit. Une tonte journalière est utile pour améliorer la densité du gazon qui va embellir la pelouse.

Par ailleurs, il est bon de noter que la durée de l’immobilisation du robot ne doit pas être longue afin d’optimiser la puissance de la batterie et du moteur. Une tonte régulière est indispensable pour que l’efficacité du robot soit palpable. Ainsi, il n’est pas adapté au jardin délaissé aux herbes folles pendant de l’hiver !

Les avantages du robot tondeuse

  • Autonome, gain de temps considérable

L’avantage majeur du robot tondeuse réside dans son autonomie. En tant que tondeuse automatique, cet appareil a l’aptitude de travailler et même de se recharger seul, tout en assurant une pelouse uniforme et lisse. Avec une tonte automatisée, le propriétaire sera libéré de cette tâche, lui procurant un gain de temps important.

Face à des obstacles, la tondeuse à gazon automatique munie de ses multiples capteurs de sécurité est apte à contourner un obstacle, changer de direction lors des chocs légers voire s’arrêter en cas de blocage. Selon le modèle, l’appareil peut travailler pour des pentes jusqu’à 45 %, soit 24°, il peut être également relié à une option SMS ou GPRS permettant d’avertir son propriétaire en cas d’incident.

  • Silencieux, peu polluant

Quand le robot tondeuse travaille, son faible niveau sonore lui permet de fonctionner même la nuit, sans perturber le confort des personnes aux alentours. De plus, il n’évacue pas de gaz carbonique.

  • Mulching : environnement sain

Dépourvu de bac de ramassage, le robot tondeuse adopte le système de mulching qui consiste à broyer très finement les brins d’herbe dans le carter puis les étaler de nouveau sur la pelouse pour devenir un engrais naturel. Cette pratique est avantageuse dans le sens où elle assure la protection du sol des intempéries et aussi du dessèchement.

  • Entretien aisé

Prévoir de changer régulièrement les lames, à raison d’une à deux fois annuellement.

 

Auteur de l’article : La rédac' Essentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *