Au final, prendre la pilule fait-il grossir ?

Le mythe de grossir avec la pilule est-il justifié ?

Parlons d’abord des faits concernant la pilule. Certaines femmes utilisant ce moyen de contraception sont en effet concernées par une mineure prise de poids. D’après les études menées, le lien entre pilule et poids concernerait 30 à 35% des femmes âgées de 16 à 25 ans. Leur prise de poids se situerait alors entre 0,3kg et 2kg, suivant la morphologie de chacune. A la simple lecture de cette étude, une première impression en ressort : prendre la pilule augmenterait le poids, de façon marginale, et seulement sur moins d’un tiers des femmes concernées.

Toutefois, au vu de cette étude, une question demeure : la pilule est-elle vraiment responsable d’une prise de poids ? Le but est de voir s’il s’agit d’une simple coïncidence statistique, ou s’il y a vraiment corrélation et lien de cause à effet entre pilule et poids. Pour donner deux exemples célèbres : il y a corrélation entre la production de publicités et le cinéma et le nombre de décès par troubles psychiques en Allemagne. De la même manière, le nombre de décès dus à la foudre augmente sensiblement avec le score du vainqueur de l’Eurovision.

Voyez-vous un lien ? Nous n’en voyons pas non plus ; alors interrogeons si ce lien existe vraiment entre pilule et poids.

Les vraies raisons de la prise de poids avec la pilule

En réalité, il ne faut pas se limiter simplement aux stéréotypes véhiculés sur la pilule qui ferait grossir. Ce moyen de contraception ne fait pas plus grossir qu’un autre : la prise de poids associée à la pilule ne correspond en fait à aucun des principes actifs de la pilule. Elle répond simplement à la période à laquelle la pilule est prise ; rappelez-vous, ce sont surtout les jeunes femmes qui sont concernées par ce problème de prise de poids. En réalité, c’est parce qu’elle commence progressivement à quitter la puberté, ce qui signifie que les formes s’arrondissent en même temps. De ce fait, les jeunes femmes concernées prennent effectivement du poids, non pas du fait de la pilule, mais simplement parce que leur corps s’arrondit naturellement, ce qui se remarque sur la balance.

Vous en voulez une autre preuve ? Des études complémentaires ont été menées sur les femmes qui arrêtent la pilule après une prise de poids. Devinez quoi : elles n’ont jamais perdu le poids en question, car celui-ci n’était en aucun cas associé à la prise de ce moyen de contraception. Il n’y a d’ailleurs aucune différence notable entre les différents types de pilules concernant le poids : que vous preniez des pilules estroprogestatives ou placebo, la contraception n’est en aucun cas responsable.

L’importance de se renseigner pour utiliser correctement les moyens de contraception

C’est notamment à cause de ces mythes et clichés que de nombreuses jeunes femmes se refusent à prendre la pilule, augmentant de manière exponentielle les risques d’une grossesse désirée. Alors faites face aux clichés, protégez-vous des risques, et passez ici et maintenant à la pilule !

Auteur de l’article : La rédac' Essentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *